+27(10) 880 4739

info@beaverimmigration.com

  • Home
  • L’Afrique du Sud face à la fuite des cerveaux

À 30 ans, Tshepiso Mogapi est concepteur de logiciels informatiques. Il a déjà commencé à regarder des offres d’emploi à l’étranger et rêve de pouvoir s’établir au Royaume-Uni ou en Irlande d’ici à deux ans. « J’ai différentes raisons, mais c’est surtout pour la qualité de vie, et pour avoir davantage d’opportunités et de sécurité aussi. C’est une tendance qui se retrouve au sein de mon cercle d’amis. Certains disent qu’ils aimeraient rester en Afrique du Sud, si tout allait bien économiquement et politiquement, mais il faut d’abord s’occuper de soi avant de s’occuper du pays », dit Tshepiso Mogapi.

Share:

Leave Comment